Ralph & Ines : Chansons, Canzoni und Schlager vom feinsten.

oder: Es fing bestimmt unter der Dusche an

Ines und Ralph sind mindestens gleich alt oder ein bisschen jünger als ihr Publikum und kennen sich schon seit ihrer Reifezeit. Sie gründeten sich eigens für eine Trockenblumenvernissage im Spätsommer 1998. Als weitere Anfragen folgten, legten sie sich ein Keyboard zu und verbrachten damit viele Nächte im Keller der Villa Egli an den Gestaden des Zürichsees, um sich für den ersten grossen Auftritt in Zürichs kurzweiligem Kulturtreffpunkt Klinik vorzubereiten. Schnell waren 24 schöne Liedchen eingeübt und die Klinikpatienten Schlager auf Schlager in Ekstase versetzt.

Ihr Repertoire schöpft vornehmlich aus der Zeit, in der es noch jene wunderbar grossen Autokassetten gab; idealerweise mit Joe Dassin oder Alexandra drauf. Dass sie diese Lieder damals schon in- und auswendig kannten, erwies sich in späterer Zeit als gewaltiger Vorteil.

Sie sitzen ihnen im Blut, sozusagen.

Und gehen voll ins Herz. Das sollen sie schliesslich auch. Das Publikum soll mitleiden. Weinen und dazu viel schweren Rotwein trinken.

Auch im weiteren Verlauf ihres Daseins gruben und graben Ines und Ralph unermüdlich alte Heuler aus und könnten kinderleicht die Jukebox manch angefressenen Nostalgikers ersetzen. Und die Suche geht weiter; das Publikum wird schliesslich auch nicht jünger.

Bio als PDF herunterladen

 

…ou comme tout commença dans la baignoire

Ines et Ralph sont presque aussi vieux que leur public voire un tout petit peu plus jeunes et se connaissent depuis une époque déjà lointaine. On les croyait alors matures. Ils se formèrent tout exprès pour une exposition de fleurs séchées - d'autres s'entre-tuent bien pour des plantes en décomposition sous le sable depuis quelques millénaires - vers la fin de l'été 1998. Afin de répondre à une demande croissante, ils acquirent une de ces boîtes à musique des temps modernes au son si délicieusement synthétique. Envoûtés par l'artificiel, ils passèrent maintes nuits sous les voûtes de la Villa Egli, lieu magique s'il en est des bords du lac de Zurich. Ainsi 24 gentilles chansonnettes furent arrangées avec tendresse en vue de leur premier concert au lieu dit "Klinik", un éphémère asile culturel pour les déracinés de la présomptueuse micropole helvétique. Les patients de ladite clinique se virent promptement propulsés au plus doux des paradis artificielles: celui des variétés !

Le répertoire d'Ines et Ralph puise tout particulièrement dans cette époque où il y avait encore dans les voitures ces cassettes légèrement surdimensionnées et si possible magnétisées avec du Joe Dassin, de la Dalida, du Dean Martin, ou encore de la Françoise Hardy. Evidemment, histoire de crédibilité, c'est pour eux un incomparable avantage que d'avoir connu toutes ces merveilles à l'âge où l'on croit encore au père Noël : Ils les ont dans la peau.

... et touchent droit au coeur. Ben oui, ils sont là pour ça. Que le publique souffre! … en buvant du gros rouge qui tache.

Depuis leurs illustres débuts Ines et Ralph continuent inlassablement à dénicher ces perles d'antan et pourraient facilement remplacer le juke-box de plus d'un mordu de 45 tours.

Que leur quête continue!

Télécharger le PDF


Auf Facebook posten!